Avignon 2019//Débat : Rencontre du chorégraphe et du politique

Avignon 2019//Débat : Rencontre du chorégraphe et du politique


© Koushik

Rencontre Professionnelle Avignon
Vendredi 19 juillet 14h30-16h30
salle Colloque de l’ISTS – Accès Cloitre Saint-Louis

Débat : Chorégraphes et politiques, une rencontre est-elle possible?

Le, la chorégraphe organise l’espace et le temps, met en mouvement l’imaginaire au travers du corps sensible, créant ainsi du lien avec les autres et avec le monde environnant, telles sont ses spécificités. A ce titre, il.elle a un rôle à jouer en tant que créateur.trice comme en tant citoyen.ne. Cette approche et ce regard spécifique peuvent-ils nourrir une réflexion politique ?

invité.e.s
Héla Fattoumi, chorégraphe et codirectrice du CCN de Belfort
Nathalie Filser, directrice de l’École Supérieure d’Art de Lorraine, EPCC ÉSAL Metz²-Épinal Pôle arts plastiques Metz – Epinal, Pôle musique et danse, Metz
Vincent Corbier, directeur des Affaires Culturelles de Mouans-Sartoux
Didier Mayemba, chorégraphe

Modérateur Emmanuel Serafini

La rencontre est suivie d’un échange avec le public.

Inscription : info@choreraphesassocies.org

________________________________________
Question 1
Sur quel terrain peuvent se rencontrer l’artiste et le politique ?
Éclaircir fonctions et fonctionnement pour apprendre de l’autre serait sans doute un premier pas.
Évaluer la marge de manœuvre de chacun, et poser les questions suivantes : quelle part d’utopie, quel part de réalisme ? Quelle vision du monde peut-on proposer à travers des choix culturels ?

Question 2
La place du chorégraphe dans la conception des politiques culturelles ?
Son regard ouvre un champ de réflexion et d’application inventifs: pourquoi ne pas l’associer davantage à des projets citoyens, architecturaux, urbains?
La présence de créateur dès la phase d’élaboration d’une politique culturelle, n’est-elle pas une évidence pour le futur? Il faudrait inventer ensemble un nouveau modus operandi pour cela.